Améliorer votre stratégie marketing grâce à la musique

La SACEM a mené une étude captivante sur le lien entre la musique et l'acte d'achat. Selon les résultats, 80 % des clients apprécient la présence de musique en magasin. En revanche, 61 % se sentent perturbés par le bruit ambiant. La musique s'avère être un puissant outil de marketing, utilisé par plus de 71 % des professionnels. La SACEM, Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, a analysé l'impact de la diffusion de musique en magasin. C'est là que le concept de Marketing sonore entre en jeu. Comment tirer parti efficacement de la musique pour stimuler les ventes ? Découvrez les meilleures pratiques à adopter.

Marketing musical : stratégies et astuces pour promouvoir votre musique

Le marketing musical est un concept ayant émergé dans les années 1970. Bien qu'à ses débuts, son lien n'était pas clairement établi, de nombreux magasins ont adopté cette approche marketing. Il est primordial de comprendre le profil du client final, ses préférences et ses attentes. Quelles sont les raisons pouvant le pousser à s'intéresser à votre musique ? L'objectif ultime est de créer une musique distinctive, quelque chose d'unique et spécial. L’objectif est d'attirer les clients et de les satisfaire pleinement lorsqu'ils quittent le magasin.

A voir aussi : Faire un bilan de compétences à Lyon : guide complet

Vous pouvez vérifier via ce lien les possibilités d’optimiser la diffusion de musique dans votre espace commercial ou entreprise.

Les établissements sont concernés par ces obligations. 

Différentes entreprises et établissements sont concernés par cette réglementation. La SACEM bénéficie d'un pourcentage des recettes de l'entreprise en compensation de la diffusion de musique. Ce montant est calculé en proportion des revenus générés par l'établissement. 

A lire également : Quels outils et bonnes pratiques adopter pour une base de connaissance de qualité ?

Ces taxes s'appliquent lorsqu'une musique de fond est diffusée dans le but de divertir la clientèle d'un établissement commercial. Cela englobe également les espaces de travail des employés, les musiques diffusées sur les standards téléphoniques ou en attente.

Parmi les entreprises redevables de ces taxes, on compte :

  • Les commerces de détail
  • Les cafés
  • Les restaurants
  • Les bars 
  • Les grandes surfaces

D'autres types de structures sont également susceptibles d'être soumis à ces taxes. Cela inclut les centres aérés, les salles d'attente, les laveries automatiques, les parcs d'attractions ou encore les cours de danse.

Création d’une identité sonore unique : l'importance de sa définition

En posant les questions appropriées, la marque ou l'entreprise peut réussir à composer une mélodie agréable reflétant sa personnalité. La réflexion initiale revêt une importance capitale, car elle permet de communiquer. En effet, cette communication peut se réaliser à travers quelques notes, les valeurs, l'identité et les stratégies de la marque ou de la société. Il est essentiel d'avoir un briefing solide pour l'identité sonore.

Lorsqu'un client se rend dans votre magasin, il recherche des expériences d'achat, d'échange et de découverte. La musique occupe une place importante dans la perception du temps. Alors, le fait de diffuser une bande sonore adaptée peut améliorer cette perception. 

Par exemple, pendant l'attente en caisse, une bande sonore appropriée peut influencer positivement l'acheteur. Cependant, séduire les oreilles des clients n'est pas toujours facile. Il faudrait savoir précisément quel type de musique utilisé et à quel moment. Une musique douce favorisera une ambiance propice à la flânerie. Par contre, une musique rythmée créera une atmosphère plus dynamique. Cela peut être intéressant lorsque le magasin est bondé, par exemple). 

De même, des mélodies déjà connues inciteront les clients à passer plus de temps dans les rayons. En revanche, un volume sonore élevé peut attirer une clientèle plus jeune. Il faut tout de même le faire avec une musique appropriée. Cela favoriserait une augmentation des ventes et un développement de manière harmonieuse.

Redevance musicale pour les commerces : la contribution pour la diffusion de musique

Avec la diffusion d’une musique pour créer de l'ambiance, il faut d’abord obtenir l'autorisation des auteurs et régler des droits d'auteur à la SACEM. Parallèlement, l'utilisation de supports enregistrés entraîne une rémunération annuelle des artistes-interprètes et des producteurs. Le montant de cette rémunération est calculé de manière forfaitaire en fonction de la nature de l'activité et de la taille des établissements.

La musique est un outil puissant en marketing, selon une étude captivante de la SACEM. 80 % des clients apprécient la musique en magasin, mais 61 % se sentent perturbés par le bruit ambiant. Il vous faut comprendre les préférences des clients et en utilisant la musique de manière stratégique. Ainsi, vous pourrez améliorer l'expérience d'achat et stimuler les ventes de manière harmonieuse. Respectez également les obligations réglementaires pour une diffusion de musique légale et rémunérée.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés